Quel drone choisir quand on est débutant ?

Cet article s’adresse à toutes les personnes qui s’intéressent de près ou de loin à l’achat d’un drone débutant. Et plus particulièrement à l’utilisation d’un drone lors de voyages et/ou randonnée.

 

 

J’ai acheté mon drone il y a maintenant plus d’un an et recevant régulièrement des questions à ce sujet, je me suis dis qu’un article sur le blog serait le bienvenu pour vous faire un compte rendu un peu plus détaillé !

Se poser les bonnes questions avant d’acheter un drone pour débutant

La méthode BISOU

Soyons honnête, l’achat d’un drone n’est clairement pas vital. On peut très bien s’en passer et continuer à immortaliser ses souvenirs avec son téléphone ou appareil photos ! 

Comme pour tout gros achat, utilisons donc la méthode BISOU.

 

Personnellement, si je m’écoutais je me laisserai parfois un peu déborder et j’aimerais investir un peu plus régulièrement dans tel ou tel gadget. 

 

La méthode BISOU évite les achats compulsifs en vous posant cinq questions :

 

  • Besoin : À quel besoin caché répond le fait d’avoir un drone ? On parle ici d’un besoin psycho-affectif. Est-ce que c’est une question d’estime de soi, de reconnaissance, etc. ?
  • Immédiat : En ai-je besoin immédiatement ? Puis-je attendre quelques jours avant de me décider ?
  • Semblable : Ai-je déjà quelque chose de similaire, répondant au même besoin ?
  • Origine : Quelle est l’origine de ce produit ? Où a-t-il été produit, avec quel matériau, dans quelles conditions ?
  • Utile : Finalement, quelle est la réelle utilité pour moi ? Combien de fois par an vais-je l’utiliser ? Va t’il vraiment m’apporter une satisfaction durable ?

Prenez donc le temps de vous poser et de réfléchir à deux fois à cet achat. Les premières semaines après l’achat de mon drone, j’ai commencé à regretter car je me suis dit que je n’allais pas l’utiliser si souvent et en plus j’avais peur d’avoir un accident avec.

 

Finalement, je prends beaucoup de plaisir à faire mes vlogs de randonnées et voyages et le rendu avec le drone est vraiment génial (je ne suis pas une pro, mais les souvenirs en vidéo c’est vraiment le top)

 

Je pourrai donc dire que je suis globalement contente de cette acquisition, à voir si je m’en servirais régulièrement en France.

Pensez à regarder le marché de l’occasion pour l'achat d'un drone débutant

Comme le drone devient un accessoire de plus en plus à la mode, il est désormais facile de trouver une bonne occasion sur internet. Quand on est débutant dans l’utilisation d’un drone, vous n’avez pas grande utilité à prendre le modèle dernier cri. 

 

Mon drone est le modèle Mavic Mini de première génération.

drone pour débutant

Quel drone débutant choisir pour partir en voyage et en randonnée ?

Pour moi, il y a deux critères principaux à prendre en compte lorsque l’on souhaite investir dans un drone à utiliser en randonnée / voyage.

Le poids et l’encombrement

C’est LE (mon) critère numéro 1. Si vous avez lu d’autres articles sur mon blog, vous savez que nous essayons au maximum de voyager léger (même si nous ne sommes pas puristes non plus). Le drone étant clairement un petit gadget supplémentaire, il était important pour moi qu’il se fasse oublier au maximum dans mon sac à dos. 

 

J’ai donc choisi le plus petit modèle de la marque DJI. Il s’avère vraiment pratique quand je pars à la journée ou sur quelques jours. Il tient dans la main et ne pèse que 250 grammes. L’idéal pour le transport est d’avoir simplement une petite housse de protection pour le drone et ranger dans son buff ou autre la télécommande et les batteries.

 

Maintenant que je commence à mieux piloter le drone, une charge de batterie me permet de faire 3 ou 4 vols. Une batterie me suffit largement pour une journée voir deux !

 

Par contre, je ne le prendrai pas avec moi sur un trek de plusieurs semaines pour plusieurs raisons :

 

  • Les batteries sont assez lourdes et longues à recharger. Je n’ai pas envie de m’embêter à devoir les recharger avec le panneau solaire. Mais je ne suis pas fermée, peut être que je serai amenée à le prendre de temps en temps.
  • Qui dit trek en itinérance dit un sac à dos plus chargé. N’étant pas la personne la plus robuste du monde, je privilégie un sac à dos léger pour préserver au maximum mes articulations. La gopro et l’appareil photo me suffisent même si j’avoue qu’il m’arrive de me dire “ohhh ici, c’était un méga spot pour faire voler le drone”.

La robustesse

A moins que vous soyez un ou une pilote né.e, piloter un drone comporte des risques d’accidents (surtout au début). Mieux vaut donc privilégier un modèle robuste.

Alors j’ai franchement été surprise par la robustesse de ce petit drone (dji mavic mini) ! J’ai connu deux assez gros accidents lors de mes débuts de pilotage. C’était en Nouvelle Zélande à deux pas du Glacier Brewster.

 

Et surprise, deux ans plus tard, il fonctionne comme au premier jour malgré sa carrosserie un peu cabossée !

 

Plus récemment, j’ai touché les branches d’un arbre et à ma grande surprise il n’est pas tombé par terre …

 

Bref, honnêtement, ce drone en a vu de toutes les couleurs avec mes talents de pilote, une chose est sûre, il est solide !

 

Petit point noir dans tout ça tout de même : parfois il n’arrive pas à se géolocaliser et il y a quelques bugs au décollage (altitude maximum basse par défaut ou autre). Dans ces cas-là, je le fais simplement redécoller et ensuite tout va bien !

 

Quelques petits conseils que je peux vous donner pour vos débuts avec le drone :

 

  • Faites vos premiers vols dans un endroit sans obstacles (par exemple dans une plaine ou dans un grand jardin). J’ai eu la magnifique idée de l’utiliser pour la première fois sur la côte de Christchurch … à côté de jolies falaises (très photogéniques), niveau de stress à son maximum.

Conclusion sur le drone pour débutant DJI mavic mini en randonnée et voyage

Pour conclure, je suis vraiment satisfaite de mon achat. La qualité d’image est vraiment très bien pour la grande majorité des utilisateurs amateurs. Enfin, le prix est correct par rapport aux autres modèles plus orientés professionnels.

 

Si vous voulez encore plus d’information sur les drones adaptés aux voyages, je vous invite à aller sur le blog de Claire et Arthur aka “les droners”.

Facebook
Pinterest
WhatsApp
Email

C'est le moment de laisser un petit commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.