FOCUS SUR

Te Araroa : bien s'organiser pour traverser la Nouvelle Zélande à pied

La Nouvelle-Zélande est un mythe pour les aventuriers des temps modernes. Imaginez alors allier le voyage et la marche ... c'est ce qui vous attend sur le Te Araroa, la traversée de la Nouvelle-Zélande du Cap Reinga à Bluff.

Tout savoir sur le Te Araroa - Sommaire

Traverser la Nouvelle Zélande via le Te Araroa a été une décision prise sur un coup de tête ou presque … Ce n’était pas prévu depuis des mois. Je n’avais rien organiser ou préparer. 

 

J’ai donc décidé (avec l’aide de Thomas) de prendre autant de notes, d’informations, de photos et vidéos que possible pour créer un maximum de contenu de qualité pour aider les futurs Te Araroa walkers francophones à organiser le Te Araroa sur l’île du Sud de Nouvelle Zélande.

 

Vous êtes donc au bon endroit si vous souhaitez en savoir plus sur cette traversée à pied. Vous retrouverez dans le sommaire ci dessous tout les points que j’aborderai dans cette page.

 

Bonne lecture et j’espère que ces articles vous donneront envie de découvrir la Nouvelle Zélande à pied, de manière différente et écologique. 

Préparation & Organisation de votre périple sur le Te Araroa par section

Retrouvez ici les articles dédiés au Te Araroa. Un article = une section. Je vous donne toutes les informations pratiques nécessaires pour préparer au mieux votre périple.

 

Le Te Araroa, la traversée à pied de la Nouvelle Zélande

Le Te Araroa, the long pathway, est un sentier de longue randonnée qui traverse les deux îles de Nouvelle Zélande sur 3 000 kilomètres de Cape Reinga (au nord) à Bluff (au sud). Le Te Araroa est un itinéraire de longue distance récent, il a été officiellement ouvert en 2011.

 

Le Te Araroa comprend des chemins très variés : sentiers de forêt, montagne, plage, plaine. Certaines sections comprennent également des parties sur la route ou … sur la rivière (île du nord – Whanganui Journey). 

 

La plupart des randonneurs mettent entre trois et six mois pour le trek complet. Le Te Araroa devient de plus en plus populaire, notamment auprès des touristes étrangers. Au cours de l’été 2018/2019, le Te Araroa comptait 1200 randonneurs (contre 550 seulement entre 2016/2017 !).

Nous avons parcouru le TA au printemps 2020 alors que la crise sanitaire touchait le monde de plein fouet. Les frontières de la Nouvelle Zélande ont fermé en mars 2020. Nous avons donc eu le privilège de découvrir les sentiers seuls ou presque.

Quand partir sur le Te Araroa (pour île du sud) ?

L’île du sud de la Nouvelle Zélande étant plus montagneuse que sa voisine, il est recommandé de partir marcher pendant l’été, soit entre décembre et février. A cette période, il n’y aura plus de neige en altitude et les rivières à traverser seront plus calmes. Les températures sont aussi plus clémentes. 

 

Bref que du positif en soi ? Oui et non. Partir à cette période ne vous assure pas non plus une météo parfaite (nous sommes en Nouvelle Zélande, ok ?) et vous risquez de vous retrouver avec plus de monde que si vous tentez une traversée à la fin du printemps / début de l’été ou en automne.

Partir hors saison est aussi risqué car vous serez plus susceptibles de subir la météo qui risque de vous ralentir voir vous stopper (forte pluie, neige, tempête). Certaines sections du trail, si elles sont enneigées, nécessitent un équipement plus adapté. 

 

Je vous recommande

Si vous n’êtes pas à l’aise avec des températures fraîches, de la neige et des rivières plus agitées, alors partez l’été. Si vous souhaitez vivre l’expérience du Te Araroa en mode plus “wild”, tenter une traversée à la mi-saison peut être une bonne option.

 

Mais dans tous les cas soyez prêts à devoir attendre ou renoncer, la météo est ici imprévisible. Et même en été la neige peut pointer le bout de son nez !

Notre expérience

Quand nous avons décidé de nous lancer dans cette aventure, nous n’avions “que” deux mois entre la fin de notre emploi à Christchurch et le début de la saison des cerises. En gros nous pouvions partir pendant le printemps, entre octobre et début décembre ! La période est défavorable due aux risques plus élevés d’avalanches et de météo changeante.

 

Les sections en altitude se trouvent principalement au nord de l’île du sud. Nous avons donc pensé qu’il serait préférable de commencer à Bluff et de terminer par le Queen Charlotte Track. 

 

La veille de notre départ, nous étions encore indécis. La météo dans le Southland était vraiment pourrie alors que dans la région de Tasman le soleil était au rendez vous. A noter également que l’hiver 2020 a été exceptionnellement doux et il n’y a pas eu beaucoup de neige.

 

Nous prenons donc finalement la décision de faire la traversée du nord au sud. On ne sait pas à quoi s’attendre et on ne préfère pas se dire que nous pourrons faire la traversée en “thru hike” (terme anglais désignant le parcours de bout en bout d’un sentier de randonnée de longue distance). Dans le doute, nous choisissons d’acheter des micro crampons pour les parties susceptibles d’être encore sous la neige … Au cas où !

Combien de temps dois-je prévoir pour traverser l’île du sud de Nouvelle Zélande (Te Araroa) à pied ?

Il est difficile de répondre à cette question tant les profils des marcheurs sont différents. Mais partir sur une base de 60 jours semble être correct. Cela fait une moyenne de 22 km par jour (sans journée de pause). 


Pour information nous avons mis 56 jours (dont 4 jours de pause).

Comment s’orienter sur le Te Araroa ? Des applications utiles ?

Le balisage sur le Te Araroa

Les sentiers du Te Araroa sont généralement bien marqués. Le petit triangle orange sera votre nouvel ami.

L’utilisation d’un GPS (type Garmin) ne nous a pas semblé utile sur cette randonnée de longue distance. Dans les moments de doutes, nous avons simplement utilisé le GPS de notre téléphone.

J’indique dans les articles dédiés à chaque section si l’orientation a été un problème.

 

Les applications utiles

Je ne vais pas faire le tour des 1000 et une applications de navigation, mais je vais seulement vous citer les trois qui nous ont été utiles :

  • NZ Topo 50 : cette application payante (5 euros) donne accès à la carte topo hors ligne de Nouvelle Zélande.
  • Maps.me : je ne présente plus cette application, c’est l’indispensable pendant nos randonnées car elle permet de faire facilement des itinéraires.
  • The Trail App : c’est l’application officielle du Te Araroa. Elle n’est pas toujours très fluide mais je m’en suis souvent servie pour lire les « trail notes » (description détaillée des sentiers). Vous pouvez aussi voir la courbe des dénivelés, les huts, les points d’eau etc. Pratique !

SOBO OU NOBO ?

SOBO et NOBO voilà deux termes que vous allez rencontrer sur le Te Araroa. SOBO signifie “southbound” c’est-à -dire la traversée du nord au sud. NOBO signifie “northbound”, c’est donc la traversée du sud vers le nord.


Il n’y a pas une manière de faire meilleure que l’autre. Cela va surtout dépendre de la période à laquelle vous partez. A partir de mars-avril, c’est déjà l’automne en Nouvelle Zélande et les températures se rafraîchissent plus vite dans le sud que dans le nord (de l’île du sud). 

Quant à septembre-octobre c’est le printemps. La météo à cette période est imprévisible. Une tempête ou une vague de froid peut arriver à tout moment. C’est aussi la période propice aux avalanches.


Certains préfèrent faire le Te Araroa NOBO car les premières semaines seront plus tranquilles (les sections dans le Nelson Lakes et Richmond Range sont réputées difficiles à cause du dénivelé) et il est plus facile de se ravitailler. Il y a moins de personnes qui marchent NOBO ce qui signifie que vous serez peut être amené à être plus souvent seul.e.s que si vous partiez SOBO. 


Il faut aussi prendre en compte les périodes de “lambing” (naissance des agneaux). Dans le Southland, principalement, certaines sections ne sont pas ouvertes avant début novembre (septembre-octobre) pour ne pas perturber les moutons (par exemple la section dans la Mount Linton Station). 


Notre expérience

Comme je vous l’ai dit plus haut, nous avons été très indécis jusqu’à la dernière minute. Les sections les plus montagneuses (Richmond Range, Nelson Lakes) ne sont pas recommandées avant décembre généralement. Partir le 1er octobre comme nous l’avons fait était donc risqué. Finalement nous avons eu beaucoup de chance. Nous sommes partis de Ship Cove et nous avons pu compléter le Te Araroa en thru hike et n’avons jamais été bloqué par la météo (c’est très très rare)

Selon moi voici les pour et les contre d’un départ NOBO et SOBO (en période estivale)

 Les plusLes moins
SOBOOn commence par le Queen Charlotte Track qui est magnifique, ça devient de plus en plus facile et on peut donc accélérer sur la finPour les personnes moins habituées à la marche, les premières sections peuvent être difficiles
NOBOMoins de dénivelé pour commencer, peut être moins de monde dans ce sens. Pour un départ tôt dans la saison, c’est une bonne idée pour éviter la neige dans les Richmond. Possibilité de récupérer pas mal d’informations via les marcheurs SOBO Plus de solitude (mais cela peut être positif selon chacun). Il faut respecter les dates du lambing

Le Te Araroa c'est pour qui ?

La randonnée de longue distance s’adresse à tous ! Il n’y a pas besoin d’être un.e grand.e sportif.ve pour se lancer. Nos vies sédentaires, le confort de nos voitures et de nos maisons nous font croire que nous ne sommes plus capables de marcher sur de longue période. 

 

Si vous souhaitez des conseils et astuces pour bien commencer la randonnée, c’est par ici.

 

Chaque marcheur a sa propre histoire et ses propres raisons pour partir sur le Te Araroa. Certains seront accrocs aux chiffres alors que d’autres feront l’éloge de la lenteur.

 

Chacun trouve son rythme au fil des jours, une chose est sûre : les débuts sont difficiles pour tout le monde. Il faut que le corps s’habitue à son nouveau rythme.

 

Nous n’avons pas fait d’entraînement particulier pour partir marcher sur le Te Araroa. Nous sommes en revanche tous deux assez sportifs et habitués à la randonnée en itinérance. Les mois qui ont précédé cette aventure ont été sédentaires et les premiers jours de marche ont été difficiles. Courbatures, douleurs aux dos, aux pieds et genoux au programme. Mais heureusement, plus les jours passent, plus nos corps s’habituent. 

 

Nous aimons prendre notre temps mais nous aimons aussi les défis. C’est pourquoi nous avons mis 37 jours pour faire la première moitié et seulement 19 jours pour la seconde.

 

Les premières sections comportent plus de dénivelé, nous avons donc été plus lents. J’ai aussi eu mal aux genoux et nous avons donc naturellement décidé de faire quelques petites journées.

 

Et puis, on ne peut pas se mentir, nous aimons les chiffres … Alors nos dernières sections ont été plus musclées et il nous est arrivé de faire des journées à plus de 40 kilomètres par jour. 

 

Quel budget prévoir pour faire le Te Araroa ?

À l’exception d’une courte section sur le Queen Charlotte il n’y a pas de permis ou de frais à payer pour marcher sur le Te Araroa. 

 

Cependant, vous pouvez faire un don sur le site du Te Araroa pour contribuer au trail

 

En me renseignant sur divers sites, je me suis aperçue que les budgets varient du quitte ou double. Certains dépensent 2000$/mois sur le Te Araroa alors que d’autres ne dépensent que quelques centaines de dollars. 

 

Hormis les dépenses en équipement, votre budget va surtout dépendre de VOUS et de votre manière de consommer.

 

  • Est ce que vous comptez vous faire plaisir dans les restaurants et café ?
  • Est ce que vous allez privilégier les hébergements privés, les campings ?
  • Est ce que vous souhaitez vivre une expérience culturelle en rencontrant les Trail Angels ?

Pour vous donner une idée nous avons dépensé 3660$ à deux pour : la nourriture, les logements, le hut pass, les transports et des nouvelles chaussures (chacun) 

Quel matériel prévoir ?

Des ressources utiles ?

N’oubliez pas de vous enregistrer sur le site officiel du Te Araroa pour aider à l’amélioration du trail et recevoir des informations complémentaires par email.

 

Il existe différents groupes d’entraide sur Facebook : Te Araroa, Te Araroa French Group, Te Araroa Trail : Women’s Group

 

Le groupe Facebook Te Araroa Trail Angels vous permet de rentrer en contact avec des locaux susceptibles de vous héberger ou vous aider de différentes manières sur le trail.

 

Je me suis également aidée du site officiel : ici

Pour les personnes souhaitant faire le Te Araroa NOBO, ce site peut être utile.