Dormir au pied d’un glacier : la randonnée de Brewster Hut

par Gwendoline
Publié: Mis à jour le

Quoi de mieux que d’aller dormir au pied du glacier Brewster (ou Brewster Hut) pour ne pas subir la chaleur caniculaire de l’été néo-zélandais ? – C’est une blague, nous attendons toujours l’été ! –

Cela fait bientôt un an et demi que nous sommes en Nouvelle Zélande. Nous nous trouvons actuellement dans l’un des meilleurs endroits au monde. Nous vivons librement, nous avons la chance de pouvoir être entouré.e.s de nos nouveaux amis … Et puis les montagnes ne sont jamais loin. 

Les occasions sont donc nombreuses pour partir en vadrouille pour une journée, ou deux … ou plus !

Dans cet article, je vais donc vous parler d’une petite randonnée qui gagne de plus en plus en popularité, et pour cause … les paysages sont à couper le souffle

Direction le Glacier Brewster !

Vlog de notre randonnée vers le Glacier Brewster

La randonnée de Brewster Hut – Glacier : tout ce qu’il faut savoir pour partir 

Les informations pratiques pour la randonnée de Brewster Hut & Glacier

Attractivité : 5/5 
Difficulté : ⅘  
Distance : 10 kilomètres
Dénivelé : + 1200 m 
Durée : 8 heures de marche (+/-)
Où se garer : parking de Fantail Falls (juste après le Haast Pass en venant de Wanaka)
Meilleure période : de décembre à mars (période estivale)
Du réseau : et non … il faudra attendre pour partager vos plus belles photos sur les réseaux

Les informations officielles du DOC sont ici.

Carte topo Brewster glacier
Accès jusqu’au glacier Brewster et début du track vers le Mont Amstrong

Notre itinéraire : Brewster Track 

La bonne nouvelle est que cette randonnée située à mi-chemin entre Wanaka et la côte ouest de l’île du sud de la Nouvelle Zélande est réalisable en un ou plusieurs jours ! 

Si vous êtes pressé.e.s, il est possible de partir visiter le glacier pendant une journée. Partez tôt pour pouvoir vraiment explorer les alentours du glacier Brewster.

L’idéal est de partir sur deux jours. Pour passer la nuit, deux choix s’offrent à vous : dormir à Brewster Hut ou camper (à côté de la hut ou au pied du glacier).

Nous avons préféré en profiter pour bivouaquer à côté du glacier et donc partir sur 1 jour et demi.

  • Jour 1 : départ en fin de matinée depuis le parking de Fantail Falls jusqu’au glacier Brewster – Bivouac au glacier
  • Jour 2 : retour au parking 

Beaucoup de personnes choisissent également de faire l’ascension du Mont Amstrong (2174 m). Nous ne l’avons pas faite, préférant nous concentrer sur le glacier !

Les petites choses que l’on aime savoir avant de partir

🏠 Il est possible de dormir à Brewster Hut, mais la réservation est obligatoire. C’est une hut pour 12 personnes qui commence à devenir de plus en plus populaire. Si vous venez à plusieurs, pensez à réserver à l’avance. Cette hut coûte 20$/personne/nuit. Si vous avez le Backcountry Hut Pass, bonne nouvelle, la hut est gratuite (mais vous devez quand même réserver). La réservation peut se faire en ligne ou directement au DOC de Wanaka. 

🔨 Le chemin jusqu’à Brewster Hut est assez raide (2.9 km, + 950 m, 2h30) mais très bien balisé. Entre Brewster Hut et le glacier il n’y a plus de chemin mais il est assez facile de suivre les cairns (+ 200 m environ, 1h30). 

🚻 Les seules toilettes se trouvent à Brewster Hut. Si vous décidez de dormir à côté du glacier, prenez vos précautions ou alors faites les choses proprement (= creuser un gros trou pour enterrer votre crotte).

⛰️ L’ascension du Mont Amstrong peut être aussi envisageable pendant cette randonnée. 

🚰 Il y a une rivière à traverser tout au début de la randonnée. En cas de forte pluie, cette rivière sera probablement infranchissable. Il y a peu de sources d’eau hormis la hut et le glacier. Attention en cas de pluie, le chemin entre Brewster Hut et le glacier risque d’être glissant.

Brewster Hut
Brewster Hut

Carnet de voyage de la randonnée de Brewster Hut & Glacier : 

Comment j’ai découvert cette rando en Nouvelle Zélande

Il y a quelques semaines, en pleine saison de cueillette des cerises, une amie nous montre les photos d’un magnifique glacier. Il ne m’en faut pas plus pour commencer à lui poser un tas de questions sur cette randonnée située à seulement 1h15 de Wanaka. 

Je note donc cette belle idée dans un coin de ma tête et je commence à parler de cette pépite de Nouvelle Zélande à plusieurs personnes. C’est décidé, nous partirons prochainement tous ensemble pour découvrir le glacier Brewster. 

Nous embarquons dans l’aventure 5 petits français rencontrés quelques mois plus tôt à Cromwell. Notre plan initial était de passer la nuit à Brewster Hut. Malheureusement (ou finalement heureusement), la hut est complète pour notre date. Je réfléchis quelques instants et je propose que nous tentions de camper au pied du glacier … Quitte à prendre la tente, autant essayer de dormir dans un endroit insolite ! Les copain.e.s ne sont pas du tout équipés mais tout le monde est partant !

Il y a un an nous partions en direction de la Côte Ouest sous la pluie !

A peine mon aventure en solo terminée, j’enfile de nouveau mes chaussures de randonnée pour partir en bonne compagnie en direction du Brewster Glacier. Il y a tellement à faire en Nouvelle Zélande qu’il est difficile de s’arrêter.

Nos sacs sont prêts et légers. J’en profite pour emmener mon drone et je compte bien utiliser au maximum ma nouvelle GoPro pour immortaliser cette randonnée et bivouac insolite entre amis.

Nous partons de Wanaka en fin de matinée. C’est très drôle car il y a un an, nous prenions la même direction. Par contre, la météo était complètement différente : c’était pendant la période des innondations. Je me souviens regarder la rivière Haast et me dire “alors là c’est impossible de la traverser pour aller à Brewster Hut”. Ce jour, la météo est idéale et la rivière qui ressemblait à un torrent il y a un an, ressemble aujourd’hui à un tout petit ruisseau. 

Nos premiers pas sur le Brewster Track

Thomas et moi traversons cette rivière sans se poser de question, chaussures toujours au pied. Les copains, moins adeptes des traversées de rivière et de la sensation des pieds humides, prennent le temps de se déchausser. A refaire, nous aurions dû faire de même car c’est la seule rivière à traverser. 

Il n’y a pas de surprise, ça monte. A peine 3 km de montée, pour un petit + 1000 m de dénivelé jusqu’à la hut. Nous crapahutons tout d’abord dans la forêt pendant une bonne heure. C’est agréable, il ne fait pas trop chaud et le chemin est finalement beaucoup moins pentu que ce que je pensais (bien moins raide que le chemin pour aller à French Ridge Hut).

Nous avançons tranquillement et j’entends au loin quelques Kea. Une fois sortis de la forêt, le spectacle commence. Désormais, le chemin se dessine droit devant nous sur une jolie crête. On se retourne et on admire la vallée en contrebas et les Alpes du Sud (Southern Alps).

Le chemin me rappelle ici celui de French Ridge Hut (avec une bien meilleure météo). Nous grimpons en direction de Brewster Hut. Après 30-45 minutes de marche, nous voyons une petite hut rouge se dessiner au loin.

C’est l’heure de la pause lunch et nous sortons les sandwichs. On en profite pour admirer au loin le glacier Brewster, notre prochain objectif. Je profite de ce petit break pour faire quelques plans avec le drone. 

Direction le Glacier Brewster

Nous quittons le sentier balisé pour monter sur la crête qui part en direction du Mont Amstrong. Les cairns virent ensuite sur la gauche et un tout petit chemin plus ou moins marqué nous amène au pied du glacier. Le chemin ne présente pas de difficulté mais il peut s’avérer dangereux en cas de pluie (nous marchons souvent sur du tussock / speargrass). Le sommet du Top Heavy et du Mont Brewster dominent le paysage. Nous sommes tous impatients de découvrir les lacs du glacier. La carte montre deux petites taches d’eau, mais nous n’avons aucune idée à quoi ressemble l’endroit. Nous ne savons même pas si nous pourrons d’ailleurs camper à côté du glacier.

Après environ une heure de marche, nous arrivons au premier point de vue. Incroyable. La vue est à couper le souffle. Les lacs sont d’un bleu émeraude magnifique et le contraste avec les couleurs du glacier et de la roche nous mettent dans tout nos états. C’est parti pour une petite séance photos.

Nous descendons ensuite en direction du lac et du glacier. L’endroit est idéal pour passer la nuit, il y a déjà des emplacements “aménagés”. 

A la découverte des lacs et du glacier Brewster

C’est maintenant l’heure de l’exploration. Il n’y a plus de cairns ou de marques à suivre seulement nos envies. Evidemment, nous nous approchons au maximum du glacier. On le contemple dans ces moindres recoins ou presque. Une chose est sûre, nous n’allons pas manquer d’eau par ici. Les petits ruisseaux et cascades sont partout. Le glacier est bel et bien en mouvement, on l’entend “bouger” et ça sonne “creux” en dessous. On dirait une grotte de glace . 

Après quelques heures d’émerveillement, nous allons installer nos tentes à côté du lac. Le soleil brille toujours et l’air est plutôt chaud. Impossible de résister à un petit bain gelé. On embarque même Charlotte dans notre challenge. L’eau est à 6 degrés, rien de mieux pour détendre les muscles !

Nuit magique au pied du glacier

Pour terminer cette journée en beauté, je décide d’immortaliser ce bivouac insolite avec le drone. Alors que je m’apprête à faire un super cadrage, l’image bascule et je réalise que je viens de planter le drone dans les rochers qui se trouvent en face de nous (derrière le lac). Panique. Thomas et moi partons à sa recherche et on entame une vraie chasse au trésor. Au bout d’une trentaine de minutes, on aperçoit enfin le précieux. Quelle idée qu’il soit de la même couleur que la roche !

Remise de mes émotions, je profite du coucher de soleil avec toute l’équipe. Le vent commence à se lever et le fond de l’air se rafraîchit. Mon sac de couchage m’appelle et je file m’endormir.

Fin de cette micro aventure entre ami.e.s 

Le lendemain matin, le ciel est plus nuageux et nous ne voyons même pas le sommet du Mont Brewster. Encore une fois, on peut dire que nous avons été super chanceux avec la météo. Première mission de la journée : ranger les tentes et descendre à Brewster Hut pour le petit déjeuner. Une petite famille de trois Kea vient nous dire bonjour en chemin. Ils sont beaucoup moins curieux que les Kea aperçus pendant la randonnée de Cascade Saddle. 

La descente est plus pénible pour les genoux mais en y allant tranquillement la douleur est gérable. L’air se réchauffe dans le bas de la vallée et nous retrouvons les copines : les sandflies. Finalement nous retrouvons nos voitures / vans en ayant l’impression d’être parti.e.s un weekend entier tellement les paysages ont été variés. Maintenant, qui dit retour de randonnée dit petit restaurant : on change nos habitudes et nous allons manger italien cet après-midi !

Conclusion : randonnée de Brewster Hut & Glacier en Nouvelle Zélande entre Wanaka et Haast

Cette randonnée est une vraie pépite que je vous recommande fortement si vous êtes dans les alentours de Wanaka. J’ai rarement eu l’opportunité d’observer de si près un glacier et encore moins de passer la nuit dans un tel endroit. Foncez ! Vos efforts seront récompensés, pas de doute. 

Brewster Track et Cascade Saddle sont vraiment deux randonnées que je vous recommande aux alentours de Wanaka.

C'est le moment de laisser un petit commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ÇA VA VOUS PLAIRE !